Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 08:30

 

 

 

Les hautes terres de Madagascar où hauts plateaux sont une région montagneuse située dans le centre du pays, au-dessus de 800 m d'altitude.

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-3943--Copier-.JPG

 

S'étendant sur plusieurs centaines de kilo­mètres autour d'Antananarivo, au cœur de l'Imerin'ambaniandro (l'Imerina), une région essentiellement agricole, les Hautes Terres constituent le foyer historique, culturel et économique du pays.

C'est ici que la densité de population est la plus forte. L'histoire des habitants  est  liée  à  celle  de  la  monarchie  des  Mérinas,    (prononcez « Mernes ») « ceux qui habitent les hau­teurs », qui étendit son emprise sur toute l'île en soumettant les peuples voisins.

Ici, au XVIII,siècle, s'est constitué le puissant royaume qui donna naissance à l'Etat malgache, lorsque le roi Andrianampoinimerina déclara vouloir unir tous les peuples de la Grande île.

Aujourd'hui, le territoire des Mérinas s'étend à l'est jusqu'aux falaises qui mènent aux régions côtières, à l'ouest (« Imamo »)jusqu'au Bongolava, au sud (« Vakinankaratra ,) jusqu'à la rivière Mania. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-3953--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Les Hautes Terres ne se résument pas seulement aux Mérinas et à la capitale malgache : si ces derniers tiennent encore les rênes de l'économie, c'est-à-dire les terres et les moyens de production, ils ne sont pas le seul peuple des hauts plateaux : en effet, ils cohabitent avec les Betsileos (dont Fianarantsoa est la capitale), les Tanalas. les Baras. les Sihanakas, les Vezos du Sud. les Betsimsarakas de l'Est ou les Sakalaves des terres arides de l'Ouest.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-7230--Copier--copie-1.JPG

 

 

 

 

  A 70 km à l'Est d'Antananarivo le marché aux zébus d'Ambatonapoaka.

 

Certains éleveurs marche plusieurs jours, voir plusieurs semaines avec leur troupeau pour se rendre au marché le plus proche de la capitale.

En l'absence de routes praticables et de camions frigorifiques se sont les animaux que l'on déplacent pour s'approcher du consomateur.

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-7236--Copier-.JPG

 

 

 

 

 A Madagascar, le zébu est le symbole de la richesse et de la puissance. Il est sacrifié lors des fêtes traditionnelles et notamment lors du retournement des morts (famadihana).

Les dahalo (voleurs) de zébus, sont un fléau dans la région.

Une centaine de zébus sont volés chaque mois. Chez les Antandroy la coutume veut que pour qu'un jeune devienne adulte et pour pouvoir se marié, il doit montrer sa bravoure par le vol de zébu. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2517-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2532-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2534-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2547-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le zébu est sacré. L'île compterait d'ailleurs presque autant de bovidés que d'habitants. Principale viande consommée dans le pays, il est surtout un symbole de puissance et un signe extérieur de richesse.

Les paysans n'ont pas de compte en banque, leur caisse d'épargne se sont les zébus.

Nombre de proverbes lui sont consacrés et le zébu est l'incarnation de la sagesse, de la richesse du ménage, de l'espoir en l'avenir.

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2521-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2558-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-7209--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les grands troupeaux sont convoyés à pied du Grand Sud vers les marchés aux bestiaux proches de la capitale. Convoités par les pillards, les zébus sont conduits les armes à la main, lances et fusils en bandoulière et depuis peu, ils sont quelques fois accompagnés par des militaires. Une marche forcée de plusieurs semaines à braver le danger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2527-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2529-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2513-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2506-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

                                                       Vente de fouets

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                      Démonstration de l'utilisation du fouet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2509-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-7306--Copier--copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-7244--Copier--copie-2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-7246--Copier--copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2573-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2552-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2575-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2565-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2499-Ambatonapoaka-marche-aux-ze.JPG

 

              Le coiffeur à établie sont salon dans l'enclave d'un rocher.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2075-Ampefy-lac-Itasy--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

  Ampefy, la région des volcans

Ses paysages volcaniques, son sol fertile et ses habitants si attachants distinguent Ampefy des autres régions. Mais cette ville dispose également d’un atout considérable, car elle comprend l’une des sites touristiques le plus visités sur l’île, la chute de la Lily à Antafofo.

Mesurant 26 mètres de haut, cette chute provient du lac Itasy formé par un ancien cratère.

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-4843-bis--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

      La légende

 

      Pourquoi la "chute de la Lily" ?  Il est dit que le nom vient de la fille d'un colon venu habiter sur les lieux, il a perdu sa fille baptisée Lily dans la chute. Cette dernière est tombée dans l'eau alors qu'elle jouait sur les bords de la rivière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les-hautes-terres-Ampefy-2015-La-Lily--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2018-La-Lily-vendeuses-souvenir--C.JPG

                                     Vendeuses de souvenirs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2028-La-Lily-portrait--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                        Comité d'accueil sur le parking des chutes de la Lily

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2009-Chute-de-la-Lily-Cameleon--.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2048-Ampefi--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                             Trieuses de pady

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2073-Ampefy-lac-Itasy--Copier-.JPG

 

                                                 Ampefy, le lac Itasy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2422-Ampefy-lac-Itasy-Hotel-La-Te.JPG

                                      Ampefy hôtel "La terrasse"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2440-Ampefy-a-l-aube--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2469-Ampefy-lac-d-Isaty--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2449-Ampefy-lac-d-Isaty--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2454-Ampefy-lac-d-Isaty--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2446-Ampefy-vendeuse-de-charbon-de.JPG

                                    Vendeuse de charbon de bois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2069-Ampefy-vendeuse--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2104-Ampefy-marchand-de-beignets--.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2127-Ampefy-route-des-geysers--Cop.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2128-Ampefy-route-des-geysers--Cop.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2297-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Témoignage d'une région volcanique, les Geysers d’Andranomandroatra « là où il y a de l’eau qui bouillonne »

A quelques kilomètres de la RN1, à la sortie Ouest d’Analavory se trouve le site géologique intéressant et surprenant. Situé sur la rivière Imazy, les geysers sont des sources jaillissant de manière discontinue en gerbes de vapeur et d’eau chaude.

Ce sont des résurgences d’eau très minéralisée en fer et en souffre qui ont formé au fil du temps des concrétions multicolores.

De petites stalactites aux couleurs chaudes se sont formées jusqu’aux abords de la rivière, offrant un surprenant spectacle.

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2158-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy 2170 Ampefy Site Andranomandroatra

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2173-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2195-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2236-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2250-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2271-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2288-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2286-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2277-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2284-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2291-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2303-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2300-Ampefy-Site-Andranomandroatra.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2317-Ampefy-route-du-Site-Andranom.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2384-Ampefy-route-du-Site-Andranom.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2349-Ampefy-route-du-Site-Andranom.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2347-Ampefy-route-du-Site-Andranom.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-hautes-terres-Ampefy-2334--Ampefy-Site-Andranomandroatr.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dédémada - dans Les hautes terres
commenter cet article

commentaires

Thierry 26/06/2014 07:58


De superbes photos de Madagascar, on voit la passion dans vos clichés.

Armelle TESTOT-FERRY 14/11/2013 06:19


Magnifique vos reportages,tout ce que j'aime je reviens d'un séjour/treck de 3 semaines à Madagascar,Tana.et région
sud est, émue et enchantée par la beauté du pays et la gentillesse des malgaches.

Dudu 51 12/04/2013 18:35


Salut andré,  Superbes photos et films. J'envisage d'aller à Mada  en 2014 avec la famille .  2 frères de mon beau frère vivent là bas à Tana.à +. Dudu.

Voyage Madagascar 11/03/2013 15:23



Voyage Madagascar 11/03/2013 15:21



jorand 08/03/2013 11:41


ces photos sont très belles. Est-ce que ce sont les tiennes ? Toutes ou qq'unes;


Il me semble toujours qu'il me reste une vie pour aller voir tout ça.... mais ce sera pour d'autres  sans doute.


Bises


mado

michèle lucht 08/03/2013 10:57


J'ai adoooooooooré ce blog. Merci pour toutes ces belles photos et ces vidéos.
Dédé, j'ai aimé particulièrement la fillette habillée de prune et entourée de régimes de bananes: des splendides couleurs. 

Daniel BERKITA 02/03/2013 18:02


Bonjour,


Bravo pour votre blog, c'est bien fait.


Voila un pays que j'aimerais visité 

Berthevas Yannick 02/03/2013 09:06


 Bravo Dédé, pour ces magnifiques images et plus particulièrement la dernière ou l'on te voit  en reflet dans les yeux de ces deux enfants.


Yannick

madame martine 01/03/2013 18:56


le lac à la tombée de nuit, une délicate estampe japonaise.

Sapin Bruno 01/03/2013 15:41

De beau spécimen et des Malgaches fières et beaux et les femmes belles; j'espères que la vanille constituera encore une classe supplémentaire Bruno vous souhaites un bon séjour de belles photos et
surtout l'amitié entre tous les peuples

MARCENDE 01/03/2013 14:30

Je n'ai encore rien vu !

COSENTINO FRANCK et MARIE CHRISTINE 01/03/2013 13:53


Un ensemble de photos réussies et puissament évocatrices !


Le sevrage de vanille n'en est que plus douloureux ! Nous passerons à l'occasion !

Présentation

  • : Le blog de dédémada
  • Le blog de dédémada
  • : A la rencontre de la population Malagasy, découvrir Madagascar. S'impliquer dans le 'Tourisme Solidaire' avec l'association "Solidarité Mada" partenaire du Secours Populaire Français.
  • Contact

Profil

  • dédémada
  • Faire partager la passion que j'ai, pour ce pays et ses habitants.
  • Faire partager la passion que j'ai, pour ce pays et ses habitants.

Recherche

Pages