Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 11:45






Parc-de-Masoala 5845 [800x600]



Le parc national de Masoala est situé sur la baie d’Antongil sur la côte nord-est de Madagascar.  Il bénéficie d’un climat tropical très humide généralisé dans cette partie de l’île. Balayé constamment par le vent d’alizé, chargé d’humidité qui s’ajoute à de température très chaud (23,9°C de moyenne annuelle), cette zone enregistre des pluies presque tous les jours. On dit même qu’elle est la zone la plus arrosée de Madagascar. On dit qu'il y a deux saisons dans cette partie de Madagascar, la saison des pluies et la saison où il pleut. Cette zone enregistre un total pluviométrique annuelle qui descend rarement en dessous de 3000mm. Cette zone est connue aussi comme un passage privilégié des cyclones qui se forme dans l’Océan Indien entre le mois de décembre et avril.

Le parc national de Masoala se déploie sur un relief accidenté avec une altitude très variable qui va du niveau de la mer à 1311 m vers le haut.

La route, ou plutôt la piste s'arrête à  Maroantsetra, la traversé du parc se fait obligatoirement à pied, sur environ trois jours.


Parc-de-Masoala 5846 [800x600]


Masoala a conservé des paysages remarquable « cette forêt si dense que 90 % de la lumière n'atteint jamais le sol ! »
Ceci en fait un des endroits les plus propices à l'écotourisme  ainsi qu'à l'étude des forêts anciennes tropicales et des milieux marins. On peut y apprécier la richesse de la faune, fonge et flore en partie endémique) de la Grande Île, voire de la presque-île.


Parc-de-Masoala 5853 [800x600]

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 5885 [800x600]

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 5886 [800x600]

 

 

 

Le Betsimisaraka est l'ethnie dominante de la région d'Antalaha et de Maroantsetra.
Les gens de Maroantsetra s'appellent eux-mêmes "Antimaroa". Les us et coutumes traditionnels sont ceux des Betsimisaraka, vie sociale axée sur la solidarité que ce soit dans les moments de joie ou en cas de malheur.

Les fêtes traditionnelles ou "Tsaboraha" sont toujours marquées par l'abattage de zébus.

Dans le cas d'un décès, c'est plutôt une obligation morale envers la société d'assister la famille endeuillée. On risque d'être mis à l'écart par la société si on n'assiste pas à ces événements funèbres.


 

IMG_5813--640x480-.JPG

 

 

Les fady(interdits ou croyances) existent à Masoala comme dans d'autres régions de Madagascar. Certains fady de Masoala concernent la faune et la flore : anguilles, tortues de mer, certaines espèces de lémuriens, lacs ou forêts. Par exemple, il est fady de rapporter du Nepenthes dans les villages car une inondation pourrait arriver en cas de renversement de la capsule. Il est fady de toucher un " amboalava " (caméléon) et plus spécialement l'espèce rantotro (Calumma parsonii) car cela apporte malheur. Sur la côte Est, il est fady de mentionner les crocodiles si jamais on les voit.

Les fady sont individuels, collectifs ou familiaux. Ils doivent toujours être respectés. Il est mieux de se renseigner auprès des villageois ou des guides . Il est fady de se baigner dans certaines rivières car elles seraient habités par des esprits généralement mauvais.

Il est difficile pour nos esprits cartésiens d'occidentaux d'admettre certaines choses et l'on cherchera toujours une explication rationnelle, mais que l'on y croit ou pas, il est important de respecter la culture et les traditions locales, qui ne sont pas faites uniquement d'interdits mais aussi de distractions festives, et que ce soit pour satisfaire les ancêtres, bénir un couple ou une maison ou pour d'autre raison, on n'hésite pas à tuer un bœuf et à se rassasier de "betsabetsa", bière locale à base de canne à sucre.


IMG_3784--640x480-.JPG     NepenthesIMG_3791--640x480-.JPG

 

 

 

 

IMG_5826--800x600-.jpg       Caméléon

 

 


Parc-de-Masoala 5700 [800x600]

 

     La grenouille tomate andémique à la région de Maroantsetra.


IMG_5776--800x600-.jpg

 

      L'uroplate, Uroplatus fimbriatus, un des reptiles endémiques extraordinaires de Madagascar.


IMG_5780--800x600-.jpg

 

 

 

 

 

IMG_5822--800x600--copie-1.jpg

IMG_4168--640x480--copie-1.JPG

 

 

 

 

Img_1098--640x480--copie-1.jpg

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 5785 [800x600]

                 En route pour visiter Nosy (Ile) Mangabe


Parc-de-Masoala 5746 [800x600]

 

 

 

Parc-de-Masoala 5725 [800x600]

        Tombeaux dans une grotte de Nosy Mangabe


IMG_5800--800x600-.jpg

 

 

 

 

 

IMG_5802--800x600-.jpg

        Comme les taxis brousses, les embarcations sont surchargées...


IMG_5804--800x600-.jpg  Dans ces régions, dépourvues de moyens de communications terrestres la pirogue est indispensable


    Lien Google Earth  pour le positionnement de cette région.


IMG_6022--800x600-.jpg        Beaucoup de passages à gué...


IMG_5888--800x600-.jpg

 La pression sur la forêt est très importante à Madagascar, comme dans beaucoup de pays tropicaux. Les pressions sur la forêt de Masoala et sur ceux qui la protègent n'ont jamais tout à fait cessé, mais elles ont connu une nette recrudescence en 2009, en particulier de la part de trafiquants de bois précieux ; « Bois de rose »  et de bois d'ébène illégalement coupé et exporté en dépit des progrès de la règlementation malgache sur la protection de la forêt. Le braconnage dans le parc pose également problème et les forces de l'ordre ainsi que les gardes des eaux et forêts ne sont actuellement pas assez équipées pour lutter contre les « voleurs d'arbres »  travaillant pour le compte des réseaux mafieux de trafiquants de bois.

Selon diverses sources jugées fiables par le zoo de Zurich et le « Cercle de Concertation des Partenaires Techniques et Financiers du Secteur Environnement », mi-2009, environ 4.000 personnes étaient en train d'illégalement piller les bois précieux de cette forêt, campant, chassant et vendant également de la viande de brousse (de lémuriens notamment).. avec plusieurs centaines d'arbres de bois de rose ou d'essences précieuses coupés par jours. Les chefs des "voleurs de bois" sont armés et n'hésitent pas à intimider ou menacer la population et les gardes du Parc.


Parc-de-Masoala 6038 [800x600]

 

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 6041 [800x600]

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 6035 [800x600]

          La construction d'une habitation c'est l'affaire de tous...


DSCN1267--640x480-.JPG

 

 

 

 

 

IMG_5835--800x600-.jpg

 

 

 

 

 

 

IMG_5871--800x600-.jpg

        Décorticages des fleurs de girofles avant le séchage.


IMG_5874--640x480--copie-1.JPG


IMG_5857--640x480-.JPG

 

 

 

 

 

 

DSCN1213 [640x480]


      le village d' Antanambao, ici le sentier se sépare en deux, l'un rejoint Maromandia au Nord pour rejoindre Antalaha et l'autre à  l'Est pour rejoindre Ampanavoana.


Parc-de-Masoala 5890 [800x600]

 

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 5892 [800x600]

 

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 5893 [800x600]

 

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 5894 [800x600]

    Cet enfant est vraiment effrayé de voir un "vazaha" (blanc), il n'y a pratiquement pas de touristes qui viennent ici, car l'accès est difficile. De plus les parents ressortent souvent une expression qui date de la colonisation pour faire peur aux enfants "si tu n'est pas sage le vazaha va t'arracher le coeur"


Parc-de-Masoala 5895 [800x600]       La maman essaye bien de la consoler, mais rien n'y fait...


Parc-de-Masoala 6028 [800x600]

       Traduction, "restaurant bienvenu"


Parc-de-Masoala 6030 [800x600]

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 6033 [800x600]

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 6054 [800x600]

       Maromandia, petite ville ambiance western, ici la piste reprend ses droits, il n'y a pas de taxis brousse car c'est un cul de sac, il faut s'arranger avec des chauffeurs de véhicules qui viennent d'Antalaha pour livrer des marchandises.


Parc-de-Masoala 6058 [800x600]

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 6061 [800x600]

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 6053 [800x600]

 

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 6066 [800x600]

 

 

 

 

 

Parc-de-Masoala 5876 [640x480]



 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by dédémada - dans Côte Nord Est
commenter cet article

commentaires

annie reymondie 31/07/2010 10:00



Bonjour Dédé


et oui c'est encore moi mais j'ai trouvé comment glisser un lien


2guides nationaux qui pourront vous faire découvrir Madagascar


John et Jimmy



dédémada 29/07/2010 15:36



C'est parfait Annie, je vais faire un tour sur ton site...



annie reymondie 29/07/2010 07:29



J'ai rajouté l'adresse de mon site ?


 



annie reymondie 29/07/2010 07:26



Merci Dédé et encore mille excuses pour ce dérangement  Malheureusement je ne parviens pas à ouvrir l'icône
"lien" ....



annie reymondie 29/07/2010 03:22



Désolée je m'aperçois que ce n'est pas un lien mais l'image qui apparait sur le blog et elle est trè lourde Je ne parviens pas à supprimer ce message


annie



dédémada 29/07/2010 05:02



Bonjour Annie,


j'ai supprimé le message et l'image qui effectivement était trop lourde.


Essayer de renvoyer le lien ou une image plus légère.


Pour le lien il faut cliquer sur "HTmL" et inscrire le code source.


Amicalement,


André


 



Dany de Fanal 24/12/2009 06:59


Bonjour,
Bienvenue chez les Humanistes
je valide ton inscription à la communauté,
Bonne journée
Dany


Présentation

  • : Le blog de dédémada
  • Le blog de dédémada
  • : A la rencontre de la population Malagasy, découvrir Madagascar. S'impliquer dans le 'Tourisme Solidaire' avec l'association "Solidarité Mada" partenaire du Secours Populaire Français.
  • Contact

Profil

  • dédémada
  • Faire partager la passion que j'ai, pour ce pays et ses habitants.
  • Faire partager la passion que j'ai, pour ce pays et ses habitants.

Recherche

Pages